Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

TRIBUNE SYNDICALISTE LIBERTAIRE

TRIBUNE SYNDICALISTE LIBERTAIRE

Ce blog est animé par des militant-e-s syndicalistes libertaires lyonnais-es, organisé-es ou non à la CGA, adhérent-es de différentes organisations syndicales. Il a pour objet la diffusion des propositions que font les militant-e-s syndicalistes libertaires, dans le respect de l'indépendance et de la démocratie syndicale,contribuant au débat en cours dans le mouvement syndical. Ces contributions ont pour but le renforcement du rapport de force en faveur des travailleuses et des travailleurs par le développement des luttes.

[Echos de luttes] Samada : non au licenciement pour grève !

Publié par tribune-syndicaliste-libertaire sur 21 Mai 2014, 18:20pm

Catégories : #Commerce

 

La société Samada filiale du groupe Monoprix détenue par Casino, est poursuivie au Conseil des Prud'homme pour avoir licencié 2 salariés. Leur tort avoir participé à une grève de 43 jours en juin 2011.

 

 

Le 1er juillet 2013, le conseil des Prud'homme de LYON a renvoyé l'affaire en départage. L’affaire sera en conséquence à nouveau plaidée devant la même formation présidée cette fois par un magistrat professionnel, juge du Tribunal d’Instance car les conseillers (2 employeurs, 2 salariés) n'ont pas réussi à se mettre d'accord.

 

Lors de la conciliation, les deux salariés avaient refusé la proposition de la direction, soit 25000 euros. Pas question pour eux de mettre fin à cette procédure. C'est parce qu'ils ont défendu leur droit, allant jusqu'à la grève, que la SAMADA a pris la décision de les licencier, ils en sont convaincus et pour cela, ils iront jusqu’au bout.

 

La SAMADA comparait donc une nouvelle fois devant le CPH de LYON pour avoir licencié pour faute grave deux salariés ex-grévistes qui ont tous deux 12 ans d’ancienneté pour avoir pour l'un soi-disant «menacé et insulté un cadre » et pour l'autre « pour s'être présenté à son poste de travail » !

 

La SAMADA a procédé en totalité à 11 départs de salariés ex-grévistes, licenciement avec transaction ou rupture conventionnelle.

 

La justice doit être rendue, la CGT demande la nullité des licenciements car ces sanctions sont directement liées à leur participation au conflit social du 31 mai 2011 au 12 juillet 2011 sur le site de la Samada Neuville-sur-sâone dans le Rhône.

 

 

Pour la défense des droits fondamentaux, la CGT appelle

à un rassemblement

JEUDI 22 MAI 2014 A 9H00

20 bd Eugène Deruelle 69003 LYON

 

 

 

[Echos de luttes] Samada : non au licenciement pour grève !