Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

TRIBUNE SYNDICALISTE LIBERTAIRE

TRIBUNE SYNDICALISTE LIBERTAIRE

Ce blog est animé par des militant-e-s syndicalistes libertaires lyonnais-es, organisé-es ou non à la CGA, adhérent-es de différentes organisations syndicales. Il a pour objet la diffusion des propositions que font les militant-e-s syndicalistes libertaires, dans le respect de l'indépendance et de la démocratie syndicale,contribuant au débat en cours dans le mouvement syndical. Ces contributions ont pour but le renforcement du rapport de force en faveur des travailleuses et des travailleurs par le développement des luttes.

[Echos de luttes] Vinatier : rassemblement suite à l'agression d'un infirmier

Publié par tribune-syndicaliste-libertaire sur 31 Janvier 2015, 10:52am

Catégories : #Santé social

Des militantEs syndicalistes libertaires étaient présent au rassemblement appelé par la CGT en solidarité avec un infirmier de Flavigny agressé, ainsi que l'équipe. Voici le communiqué CGT.

Pour le moment la direction fait la sourde oreille aux demandes des salariéEs. Seule la lutte paye !

Communiqué CGT Vinatier

Bron, le 29 01 2015,

Nous étions entre 150 et 200 au rassemblement en solidarité avec notre collègue de Flavigny blessé la veille mais aussi en solidarité avec toute l’équipe. Nous y avons associé l’infirmier de la même unité tué en 2002 ainsi que l‘infirmière gravement blessée, qui n’a jamais repris le travail et dont la vie est brisée. Nous y avons associé aussi l’aide soignant gravement blessée pendant un renfort aux urgences psychiatriques.

Nous associons aussi tous les personnels qui sont victimes tous les jours d’agressions moins graves, certes, mais très traumatisantes. Cette situation ne peut plus durer. Certes le risque zéro n’existe pas mais aujourd’hui toutes les conditions sont réunies dans l’établissement pour que les agressions continuent et se reproduisent. C’est ce que nous avons voulu faire entendre au directeur qui, malheureusement, campe sur ses positions : « On fait le maximum ! »

Les personnels qui sont mobilisés demandent :

  1. La réouverture de lits, d’unités, pour pouvoir travailler correctement et prendre en charge les patients dans de meilleures conditions.

  2. Le renforcement des équipes de CMP, d’hôpitaux de jour, CATTP pour pouvoir agir en amont et en aval de l’hospitalisation pour permettre une prise en charge correcte. 4, 5, voire 6 mois et plus d’attente pour un rendez-vous ce n’est plus possible.

  3. Le recrutement de médecins, de psychologues, d’infirmiers, de sociaux éducatifs, d’aides soignants, d’ASH, d’ouvriers, de secrétaires médicales, d’administratifs, etc.

Ce tryptique sera l’axe de notre action auquel se rajoute un élément majeur, indispensable, repris par tout le monde, la remise en service du DAU (Dispositif d’Appel d’Urgence). Cela doit être une priorité. La psychiatrie au rabais, ça suffit ! Le système dégradé d’appel d’urgence ne fait pas l’affaire.

De l’argent il y en a de disponible sur l’hôpital : les 3,6 millions d’euros réservés à l’augmentation de la capacité d’autofinancement de l’hôpital doivent être investis dans l’humain. La direction ne peut continuer à fermer les yeux, continuer sur sa ligne politique. L’ARS doit aussi débloquer des fonds de toute urgence et le ministère doit intervenir.

Nous souhaitons qu’il y ait une action commune des organisations syndicales, de tous les personnels hospitaliers et donc, bien sûr des médecins autour de ces revendications qui ont été exprimées aujourd’hui par les personnels.

Tous ensembles, refusons la fatalité !

Par ailleurs, voici un appel intersyndical à assemblée générale :

P { margin-bottom: 0.21cm; direction: ltr; color: rgb(0, 0, 0); line-height: 115%; widows: 2; orphans: 2; }P.western { font-family: "Calibri",sans-serif; font-size: 11pt; }P.cjk { font-family: "Calibri",sans-serif; font-size: 11pt; }P.ctl { font-family: "Times New Roman",serif; font-size: 11pt; }

Appel des syndicats CGT - FO - UNSA

Formidable mobilisation de solidarité mais aussi de détermination, ce matin, du personnel du CHS Vinatier en lien avec les tragiques événements de Flavigny !

Comment la Direction pourrait-elle prétendre continuer à ne pas nous entendre ? Et pourtant elle ose. C’est ainsi que ce jeudi à 22H29, le DG a répondu par écrit à nos revendications, nous citons :

« Nous n’avons aucunement les moyens financiers et humains de cette évolution, elle est contraire aux orientations nationales rappelées récemment par la DGOS et ne pourrait être approuvée et soutenue par l’ARS…….Compte-tenu des contraintes financières nationales – 10 milliards d’€ annoncés d’économies à réaliser dont 3 milliards en 3 ans pour les seuls hôpitaux-… »

Face à la situation catastrophique, et désormais les réponses de Mr le DG qui répond comme si rien ne s’était passé, toutes les conditions pour que les agressions continuent et se reproduisent dans notre hôpital sont réunies, les syndicats FO, CGT, UNSA appellent tous les personnels à une assemblée générale lundi 2 février à 8h30 devant le bureau des entrées pour organiser :

  • Une délégation d’une vingtaine de personnes pour intervenir auprès de la CME.

  • Une action à l’ARS pour demander :

  • La réouverture de lits et d’unités. Le flux tendu de patient doit impérativement être pallié par un nombre suffisant de lits pour que nous puissions prodiguer des soins de qualité.

  • Le renforcement des équipes des CMP, des hôpitaux de jours et des CATTP.

  • Le recrutement de médecins, de psychologues, d’infirmiers, de sociaux éducatifs, d’aides soignants, d’ASH, d’ouvriers, de secrétaires médicales, d’administratifs… Oui le personnel est le principal outil de soin en psychiatrie.

  • La remise en service d’un système de DAU. Travailler en « mode dégradé » n’est plus acceptable.

La Ministre, l’ARS, notre direction ne peuvent plus fermer les yeux. Nos syndicats, les personnels ont tiré à maintes reprises la sirène d’alarme, désormais ils doivent nous écouter.

Bron, le 30 janvier 2015

 [Echos de luttes] Vinatier : rassemblement suite à l'agression d'un infirmier